Gestionnaire de copropriété : quel fournisseur de gaz choisir ?

Un gestionnaire de copropriété ne peut pas choisir à la légère un fournisseur de gaz ! Il faut noter en effet que le chauffage collectif au gaz représente pour une copropriété près d’1/3 des charges. Le gaz est également utilisé pour l’eau chaude sanitaire ainsi que pour la cuisson.

Découvrez dans ce guide du courtier énergie Hopenergie.com comment bien choisir un fournisseur d’énergie pour une copropriété !

Copropriété : souscrire un contrat de gaz en fonction de la consommation

Avant de commencer à comparer les fournisseurs de gaz moins chers pour une copropriété, il est nécessaire de savoir quelle est la consommation de gaz votre copropriété. Cela déterminera les offres vers lesquelles vous pouvez vous tourner.

Une copropriété, en matière de fourniture de gaz, qui consomme moins de 150 000 kWh par an peut choisir entre :

  • La souscription un contrat de gaz auprès d’un fournisseur alternatif
  • Rester cliente du fournisseur historique de gaz Engie aux tarifs réglementés

Dans le cas où la copropriété consomme par an plus de 150 000 kWh de gaz, elle doit alors obligatoirement souscrire à une offre de marché commercialisée par l’un des nombreux fournisseurs d’énergie alternatifs.

Avec un contrat de gaz plus adapté, les gestionnaires de copropriétés peuvent faire des économies substantielles. D’où l’importance de tenir compte du profil de consommation de gaz de la copro et d’une tarification plus avantageuse.

Les charges de gaz pour les copropriétés

Le saviez-vous ? Pour les petites copropriétés, les tarifs réglementés de gaz Engie disparaîtront en 2023. Même si l’échéance n’arrive pas immédiatement, il convient de s’y préparer. Les copropriétés, en agissant bien en amont, pourront dès maintenant réaliser des économies et ainsi éviter d’être basculées automatiquement plus tard vers une offre de marché moins avantageuse économiquement.

Le prix du gaz pour les copropriétés

Côté tarifs, vous avez le choix de souscrire pour votre copropriété à :

  1. Une offre de gaz à prix fixe : le prix est fixe sur toute la durée du contrat signé et le plus souvent hors variation des coûts d’acheminement et des taxes
  2. Une offre de gaz à prix indexé

Pour une offre de gaz à prix indexé, le tarif varie alors trimestriellement ou mensuellement en fonction d’une formule d’indexation qui peut différer d’un fournisseur de gaz à l’autre ou bien d’une offre de gaz à l’autre à savoir :

  • Une indexation sur le pétrole : FOLFOD ou indice Brent
  • Une indexation sur la bourse du gaz : TTF ou indice PEG
  • Une indexation sur le tarif règlementé de gaz

Rien ne sera modifié en termes des modalités de prise en charge. La répartition pour la prise en charge de la facture de gaz globale est indiquée dans le règlement de copropriété. Elle est fonction généralement de la taille de chaque lot ainsi que du nombre de radiateurs, voire de l’exposition et du niveau de l’étage.

Les autres critères d’une copropriété pour choisir son fournisseur de gaz

Le tarif ne fait pas tout ! La disponibilité et la qualité du service client du fournisseur choisi ainsi que la provenance du gaz ont aussi leur importance.

Le service client du fournisseur de gaz : un élément important

Au moment de choisir un fournisseur de gaz pour une copropriété, la qualité du service client est un sujet à prendre en compte. En cas de doute sur le contrat de gaz ou de problème de facturation, il convient de pouvoir joindre et compter sur son opérateur.

En tant que gestionnaire de copropriété, privilégiez les offres de gaz avec un conseiller dédié dans la mesure du possible ainsi que des délais d’intervention rapide.

Gaz naturel Biogaz : que choisir pour une copropriété ?

De nombreux Français sont particulièrement sensibles à la transition énergétique et attendent ainsi de leur fournisseur de gaz un engagement pour la planète.

Vous pouvez donc décider, en tant que gestionnaire de la copropriété, d’opter pour une offre biométhane ou une offre compensée carbone. Nombre de fournisseurs de gaz en proposent actuellement. Cela dit, en général ces offres sont un peu plus chères.

Le saviez-vous ? le gaz vert auparavant était très intéressant car les consommateurs bénéficiaient d’une exonération de la TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel). Cette taxe portée à 8,45 €/MWh pèse sur la facture. Mais cette exonération prendra fin dès le 1er janvier 2021.

Copropriété : comment comparer les fournisseurs de gaz

Pensez à prendre en compte les principes suivants au moment de demander les devis de gaz pour votre copropriété afin de comparer les offres en toute objectivité :

  • Vous devez demander les offres des fournisseurs de gaz à la même date. Le prix de la molécule de gaz, en effet, varie d’une journée à l’autre.
  • Bien vérifier que les offres de gaz présentent une CAR (Consommation Annuelle de Référence) identique.
  • Attention à ne pas comparer une offre de gaz à prix fixe et une offre à prix indexé qui ont des caractéristiques bien différentes.
  • Effectuez le comparatif des offres de gaz soit en HT, soit en TTC.
  • Privilégiez des offres à validité courte quand les prix du gaz sont très hauts ou bien à validité longue quand les prix du gaz sont en baisse.
  • Étudiez les services proposés par le fournisseur de gaz : entretien de la chaudière, qualité du service client, suivi de consommation, etc.

Afin de gagner du temps, vous pouvez demander à un courtier énergie professionnel de vous aider gratuitement à comparer les fournisseurs de gaz pour votre copropriété.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.