Quoi planter en quelle saison ?

Disposer d’un logement accompagné d’un jardin est une chance. Y faire pousser ses plantes favorites est un plaisir en toute saison. Du balcon au potager, voici quelques essences à introduire dans votre espace vert en fonction des mois de l’année.

Que peut-on planter en hiver ?

Contrairement à ce qu’on a l’habitude de penser, le jardin n’est pas un espace mort en hiver. Il est en effet possible d’y planter de nombreuses espèces végétales, notamment à racines nues. C’est notamment le cas des rosiers et de certaines plantes grimpantes comme la clématite ou la glycine, mais aussi des plantes donnant de petits fruits : cassisiers, framboisiers ou groseillers peuvent ainsi être plantés au mois de janvier ou de février. Il faut toutefois veiller à ce que le sol ne gèle pas. Au potager, vous pouvez alors dès à présent planter oignons, pommes de terre primeurs, ail et échalote.

Tout le début du mois de mars, c’est encore l’hiver ! C’est le moment de commencer à planter les plantes aromatiques, qu’elles soient annuelles ou vivaces, dans le potager ou sur le balcon. Les arbustes à feuilles persistantes doivent également être plantés à cette période-là ou le mois suivant.

Que planter au printemps ?

Avec l’arrivée du mois d’avril et du printemps, les jardiniers peuvent commencer à s’en donner à cœur joie pour préparer les belles floraisons de l’été en plantant bulbes, plantes annuelles et vivaces en godet. Les fleurs de prairies sont les reines du début de période : coquelicots, marguerites, soucis, camomille…

Au mois de mai arrivent les plantes aquatiques, qui raviront tous ceux qui possèdent un bassin. Nénuphars, pondétéries et prêles peuvent être ajoutés au bassin pour le décorer. Au potager, on peut planter les premiers légumes, notamment les aubergines, les concombres, les piments et poivrons et les tomates. Le balcon s’orne d’iris, de pivoines, d’œillets d’Inde, de coréopsis et autres fleurs dont la plantation peut s’échelonner jusqu’au début du mois de juin, où on pourra également installer ses grimpantes en fleurs et les premières plantes exotiques comme le bananier ou le bougainvilliers.

Quelles sont les essences à planter en été ?

En été, il faut commencer à prévoir les espèces qui fleuriront en automne. Vous pouvez donc planter les bulbes de colchiques, cyclamens, safran… Les plantes aquatiques peuvent toujours être plantées en juillet ainsi que diverses variétés de salade comme la frisée, la scarole et la laitue. Au mois d’août, on continue la plantation des bulbes et des plantes aquatiques. C’est également la bonne période pour mettre en place ses rangées de bambous.

Au potager, céleris et choux ont toute leur place en août, ainsi que les fraisiers. Les plantes bisannuelles comme le myosotis, la pensée ou la pomponnette peuvent être plantées jusqu’en septembre. Ce mois est également propice à la mise en place de haies : chèvrefeuille arbustif, laurier-cerise, buis…

En automne, que faut-il planter ?

L’arrivée de l’automne marque le début des plantations des bulbes de printemps (jacinthe, narcisse, tulipe, etc.) et des haies d’arbustes caducs à racines nues. Les plantes grimpantes à feuillage caduc telles que la vigne vierge et l’hortensia grimpant peuvent également être plantés à cette période. En novembre, c’est la grande période des rosiers : en conteneur ou à racines nues, grimpants ou arbustifs, ils prendront alors bien racine.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.