Acheter/Louer : Des outils pour aider à s’imaginer vivre dans le logement.

Lors d’une visite d’un bien immobilier à vendre ou à louer, la décision se prend rapidement. Le visiteur met, en effet, en moyenne 90 secondes pour ressentir ou non un coup de cœur. Et la décoration joue un rôle important dans ce choix ! C’est là que le home staging – ou mise en scène du logement – intervient…

Le home staging, un atout séduction

Le home staging n’est pas de la décoration intérieure pure, ni une technique de rénovation. Cette pratique consiste à valoriser les points forts du bien en utilisant les éléments présents. Si besoin est, le professionnel pourra ajouter quelques éléments décoratifs. Le home staging ne doit pas coûter plus de 2 % du prix de la vente, ce qui reste tout à fait raisonnable !

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le printemps est là : optimisez vos balcons/terrasses.

En appartement, le balcon ou la terrasse permettent de profiter de l’extérieur… A condition de savoir optimiser ces espaces trop souvent laissés en jachère. Comment faire de sa terrasse ou son balcon une pièce supplémentaire de son logement ? On vous dit tout.

Penser son espace extérieur

Balcon ou terrasse, quelle est la différence ? Il ne s’agit pas uniquement de superficie. Une terrasse c’est une surface en partie ou totalement découverte qui repose sur un élément. Elle se place donc soit au premier ou au dernier étage. Le balcon, quant à lui, est couvert et ne repose sur rien. Il peut donc être à n’importe quel étage.

Vis-à-vis, éclairage, orientation, ouvertures sont autant d’éléments à prendre en compte pour aménager ces extérieurs de manière à bénéficier d’un cadre pratique et accueillant.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Entretien de la chaudière : charge locataire ou propriétaire ?


Pourquoi est-il obligatoire d’entretenir une chaudière ?

Car le risque lié à un non-entretien peut entraîner une intoxication au monoxyde de carbone, un gaz invisible et inodore qui provoque des maux de têtes, des nausées, des vertiges et peut aller jusqu’à entraîner la mort.

Ce risque est nettement accentué lorsque le logement n’est pas régulièrement aéré. Il faut donc ouverture régulière des fenêtre est don

Qui porte la responsabilité de l’entretien ?

L’entretien de la chaudière doit être effectué 1 fois par an, sachant qu’en cas de remplacement de chaudière, le délai d’un an court à partir de la date du changement d’appareil.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Bailleurs : tout ce qui change en 2017.

Cette année encore, de nombreuses mesures législatives et réglementaires font évoluer le contexte fiscal et les obligations des propriétaires bailleurs. Tour d’horizon des principales mesures.

2 nouveaux diagnostics obligatoires

Les propriétaires de logements vides ou meublés, loués en guise de résidence principale, devront fournir à leurs locataires, à partir du 1er juillet 2017, 2 diagnostics supplémentaires relatifs à l’électricité et au gaz, comme cela est déjà exigé lors de la vente. Ces diagnostics seront valides 6 ans (contre 3 ans pour une vente). Sont concernés cette année les logements dans un immeuble collectif, dont les installations ont plus de 15 ans, et dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975.

Les autres logements ne seront concernés qu’à compter du 1er janvier 2018.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Assemblées Générales 2017 : 2 nouveautés.

Le Fond de prévoyance travaux

Depuis le 1er janvier 2017, la loi ALUR impose à toutes les copropriétés de voter un fonds de prévoyance travaux.  Ce fonds a vocation à anticiper le financement de futurs travaux, notamment ceux destinés à la rénovation énergétique. Il devra être  alimenté par une cotisation annuelle à laquelle seront soumis tous les copropriétaires.

Son montant, déterminé en pourcentage du budget prévisionnel, est décidé lors de l’Assemblée générale, et ne peut être inférieur à 5 %  du budget prévisionnel de la copropriété, sauf pour les copropriétés de moins de 10 lots, pour lesquelles le syndicat peut décider, par une décision unanime de l’assemblée générale, de ne pas constituer de fonds de travaux.

Exemple pour mieux comprendre :

Dans une copropriété de 30 lots, le budget de 2017 a été fixé lors de l’Assemblé Générale à 45.000€ / an. L’assemblée générale a fixé le montant de la cotisation au seuil minimum légal, à savoir 5%.

  • Le fonds spécial sera alors de : 5% x 45.000€ = 2.250€, répartis en fonction des tantièmes détenus par chacun des copropriétaires (soit 75€ / an / lot , si 1 tantième = 1 lot)

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire