Quoi planter dans mon potager à cette période de l’année ?

Bien que le décor des arbres sans feuille et du sol froid n’invite guère à se rendre au potager et donne l’impression que rien ne se passe en cette saison, l’hiver n’est pas une période morte !
La preuve avec toutes ces variétés que vous pouvez planter dans votre potager dès à présent.

À planter directement dans le potager

S’il ne gèle pas, il est tout à fait possible de planter certaines espèces directement en terre. C’est notamment le cas de l’ail, de l’échalote et de l’oignon, que les nombreuses couches protègent naturellement du froid. Vous les récolterez en été. Si vous vivez sous un climat particulièrement doux, vous pouvez même semer en pleine terre de la mâche. Abritez-la simplement d’une cloche spécialement achetée pour elle ou en retournant un pot par-dessus.

L’hiver est également le moment de préparer ses buttes. Certaines espèces, comme les asperges, les affectionnent particulièrement car le monticule de terre ainsi créé protège la plante. Poireaux et pommes de terre sont également friands de cette technique, qui augmente leur rendement. Il suffit de ramener de la terre contre le pied de la plante sur une dizaine de centimètres, en augmentant progressivement selon la croissance de la plante. Vous pouvez ainsi commencer à planter vos pommes de terre sous climat doux et dans un espace abrité du potager.

Les plantes aromatiques trouvent également leur place directement dans le potager : ciboulette, cerfeuil…

À semer à l’abri

Pour obtenir des récoltes précoces dès le début de l’été, il faut planter à l’avance. En extérieur, les mois de janvier et de février sont encore trop frais pour de nombreuses plantes. C’est pourquoi il faut commencer par faire ses semis à l’abri ou sous serre. Vous pouvez alors semer vos premières salades, ainsi que les petits pois et autres fèves. Si le sol est suffisamment chaud, tentez de les planter à même la terre (plutôt en fin d’hiver). Les radis peuvent également être semés dès maintenant, pour agrémenter vos premières salades estivales.

Si vous optez pour une variété très résistante, vous pouvez également installer vos épinards dans le potager, en les couvrant d’un voile. Des variétés précoces et résistantes de carottes peuvent également supporter une plantation dès janvier ou février si elles sont à l’abri. À cette époque, le sol est souvent dur à cause du froid : décompactez-le pour faciliter la pousse des carottes, qui aiment les terrains légers, voire sableux.

À garder en intérieur

Vous aimez anticiper largement les plantations qui habiteront votre potager ? Certaines espèces peuvent être plantées dès l’hiver à condition d’être entretenues en intérieur ou en serre chauffée. C’est par exemple le cas des aubergines, qui ont besoin d’une température comprise entre 20 et 25°C pour se développer. Vous pourrez alors les transférer dans une serre classique vers la mi-mars. Il en va de même pour les piments et les poivrons, qui ont eux aussi besoin d’un équipement important pour être suffisamment éclairés et chauffés.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.