Comment optimiser l’espace dans la chambre de mon enfant ?

Le lit, un petit bureau, les jouets… Comment tout caser dans la chambre d’un enfant, surtout si elle n’est pas très grande ? Focus sur les solutions malignes pour optimiser les rangements.

Exploiter la hauteur de la pièce

Une chambre d’enfant doit par définition être adaptée à sa taille. Pourtant, il est possible d’optimiser toute la hauteur de sa chambre en optant pour un combiné lit-bureau : le premier est en hauteur tandis que le second est installé en dessous. Pour y monter, deux options s’offrent à vous : l’échelle, si votre enfant n’est pas trop jeune, ou l’escalier, si vous disposez d’un peu de place. Les marches peuvent d’ailleurs faire également office de rangements, pour ne pas perdre un centimètre !
Le lit en hauteur a également l’avantage d’être souvent plébiscité par les enfants, qui trouveront un nouveau plaisir à aller se coucher. En haut, leur lit devient un véritable espace intime où ils se sentent vraiment chez eux.

Aménager une alcôve ou un placard

Les chambres d’enfant ne sont pas toutes agréablement régulières, avec une belle forme de rectangle ou de carré facile à aménager. Lorsque la chambre dispose d’une alcôve, profitez-en pour en faire le coin couchage. Le lit sera ainsi mis en valeur et l’espace préservé pour jouer. Ce n’est pas une alcôve mais un placard ? Démontez les portes, retirez les étagères et placez-y le lit ! Sans aller jusqu’au lit sous le plafond dans un esprit mezzanine, n’hésitez pas à placer le lit un peu en hauteur, sur une estrade par exemple, afin d’intégrer des rangements sous le lit.

Mobilier escamotable et gain de place

L’optimisation de l’espace dans une chambre d’enfant tient beaucoup au choix des meubles. Lorsque chaque centimètre compte, pensez aux meubles escamotables ! Un large tiroir devient ainsi un bureau qu’on peut ouvrir lorsque vient l’heure des devoirs et refermer lorsque c’est le moment de jouer, pour profiter de toute la place offerte.
Dans les angles, les sous-pentes ou dans les autres endroits peu accessibles, on installe une penderie télescopique, qui permet de choisir facilement les vêtements tout en occupant une place perdue. Côté meubles toujours, on opte pour des placards aux portes coulissantes, qui n’ont pas besoin de volume pour s’ouvrir. Derrière la porte en revanche, on choisit de préférence un matériau souple comme le tissu qui se décline en de nombreuses pochettes. La patère reste cependant le grand classique pour suspendre manteau, écharpe, bonnet…

Privilégier les rangements qui ne touchent pas le sol

Pour donner une impression d’espace et de volume dans une pièce pourtant réduite, il peut s’avérer judicieux de minimiser les meubles trop volumineux, entièrement fermés par des portes, et de privilégier les rangements muraux. Sans pieds aux sols, ils offrent une agréable sensation de légèreté et peuvent être astucieusement placés à différentes hauteurs. Envie d’étagères originales ou artisanales ? Accrochez au mur de vieux skate-boards, des caisses en plastique qui servent habituellement à ranger les verres dans les restaurants…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.