Comment nettoyer son jardin après la saison hivernale ?

Après le plein hiver et à l’arrivée des premiers signes du printemps, alors que le soleil brille plus souvent tandis que le froid persiste, le jardinier a bien à faire dans son jardin, du côté des plantes mais aussi des outils et des aménagements, pour que tout soit prêt pour le printemps.

Ratisser le jardin

Avec le passage de l’hiver, les feuilles se sont desséchées, et le vent ou la neige ont pu casser des branches, qui jonchent désormais le sol. Pour faire un coup de propre, armez-vous tout simplement d’un râteau pour rassembler tous ces débris et les éliminer du jardin. Avec un sécateur, profitez-en pour tailler les plantes qui ont souffert du gel ainsi que les arbres et arbustes (couper les branches mortes ou abîmées, celles qui s’entremêlent…). Vous gagnerez ainsi du temps en évacuant tous les déchets en même temps. N’oubliez pas de faire un arrêt au bassin d’ornement pour enlever les feuilles tombées dans l’eau et les plantes aquatiques visiblement molles.

Remettre ses outils en état

Nettoyer le jardin, c’est aussi s’occuper de ses outils, qui ont eux aussi besoin d’entretien pour vous servir au maximum de leurs capacités dès le printemps revenu. Ce n’est pas lorsqu’il vous faudra planter, repiquer, arroser ou récolter chaque jour que vous aurez le temps de réparer et nettoyer vos outils ! La fin de l’hiver est le moment idéal pour soigner ses affaires.

Vérifiez toutes les lames de vos sécateurs et autres outils tranchants pour en éliminer la rouille si besoin. Laissez-les tremper dans un bain de vinaigre blanc et frottez-les le lendemain. La rouille devrait les quitter sans effort ! Profitez-en pour les limer ou les aiguiser afin qu’elles retrouvent toutes leurs capacités de coupe et des angles efficaces. Brossez également les pelles, bêches et autres outils de ce type afin d’en éliminer les restes de sève ou de résine pour éviter tout risque de transmission de maladies d’une plante à l’autre.

Élaguer les arbres fruitiers

Pour optimiser leur rendement au printemps et en été, les arbres fruitiers doivent être élagués. L’arrivée du printemps est un moment propice car la sève n’est pas encore remontée. Avec moins de branches et moins de fleurs à transformer en fruits, vos arbres offriront de meilleurs résultats, avec des fruits plus gros et plus goûteux.

Élaguer ses fruitiers permet également au jardinier de leur donner la forme qu’il souhaite, afin de faciliter la récolte des fruits en limitant le recours à l’échelle par exemple, mais aussi pour soigner l’impression d’ordre qui règne dans le jardin et le rend plus agréable à vivre et à regarder. Une sensation de fouillis ne donne en effet guère envie d’en profiter, et l’étape du nettoyage est finalement aussi nécessaire pour le jardin que pour le jardinier !

Désherber le terrain

Les premières plantations vont bientôt avoir lieu. Pensez à désherber votre potager et tout espace où vous comptez planter. Les mauvaises herbes retirées sont autant de plantes qui ne pompent pas inutilement les nutriments du sol. La place est ensuite nette et prête à recevoir vos nouvelles plantes. Évitez la repousse de l’herbe en couvrant grossièrement le sol d’un carton retenu par des pierres.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.