Comment sécuriser une chambre pour enfant ?

Bébé est sur le point de naître ? Vous emménagez dans un nouveau logement pas forcément adapté pour les enfants ? Afin que ces derniers soient en sécurité dans sa nouvelle chambre, il y a plusieurs éléments à vérifier pour éviter les mauvaises surprises.

Avant toutes choses, évaluez les risques propres à la pièce en question (exposition sur l’extérieur, étage, système électrique du logement, etc.) et voyez comment vous pouvez l’en protéger. Pour vous accompagner, voici quelques recommandations qui vous permettront de dormir l’esprit tranquille.

Éviter les chutes

Vous venez d’emménager au cinquième étage d’un immeuble et la chambre de votre enfant donne sur un balcon ou la fenêtre est accessible pour ses petites jambes ? Installez une serrure ou tout autre système sur la fenêtre pour être sûrs que votre progéniture ne pourra pas passer à travers. Même chose si sa chambre est à l’étage d’une maison et proche de l’escalier : il existe sur le marché de nombreux systèmes de barrières pour empêcher bébé de dévaler les marches la tête la première.

Sécuriser les meubles, les portes et les fenêtres

Les enfants se cognent facilement en raison de leur petite taille : un tiroir mal fermé, une table aux angles saillants, un pied de lit un peu trop voyant sont autant d’obstacles pour vos progénitures. Aussi, il faut sécuriser les meubles afin d’éviter les bosses et les bleus. Tout d’abord il existe des mousses ou des scotchs très épais qui permettent de protéger les angles trop saillants. Ensuite veillez à ce que les tiroirs, les fenêtres et la porte soient toujours bien fermés afin qu’il ne se coince pas les doigts. Si vous le jugez utile, vous pouvez installer des bloque-portes ou des bloque-tiroirs. Côté lit, il existe certaines normes : pour les bébés, il faut un lit à barreaux avec un espacement maximum de 6,5 cm maximum afin d’éviter qu’il coince sa tête entre les barreaux. Par ailleurs, le lit doit respecter une hauteur minimum de 66 cm pour qu’il ne puisse pas l’escalader ou tomber par-dessus. Enfin, il est recommandé de ne pas placer un enfant dans un lit superposé ou sur une mezzanine avant l’âge de six ans : avant cette limite, il risquerait de chuter et de se blesser.

Sus aux dangers électriques et aux risques d’incendie

Qu’il rampe, qu’il marche ou qu’il gambade, un enfant en bas âge est curieux de tout ce qui lui tombe sous la main. Protégez le donc d’un risque très présent dans les logements : les prises électriques. Il risquerait d’y enfoncer ses petits doigts. Il existe des petits clips en plastique qui peuvent être fixés sur les prises et peuvent être enlevés à n’importe quel moment en cas d’utilisation. Les fils électriques qui traînent peuvent aussi être un danger pour bébé, en particulier s’ils sont colorés et attirent son œil. Dissimulez-les au maximum. Enfin, les lampes qui possèdent des pieds ne doivent pas être installées dans les chambres de vos jeunes progénitures : ils pourraient les renverser en tirant sur les fils et se blesser. Enfin, utilisez au maximum des produits naturels pour votre ménage : cela évitera les allergies et les intoxications.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.