5 points à checker pour un déménagement réussi.

Un Français sur dix déménage chaque année d’après une étude des Déménageurs Bretons. Mais rien ne garantit qu’il possède le gène de l’organisation et le sens de l’anticipation ! Et pourtant, mieux vaut bien préparer son déménagement pour éviter les mauvaises surprises. Logistique, démarches, bon sens : tour d’horizon des bonnes pratiques pour un déménagement sans stress !

  1. Le préavis, le premier pas concret

Le déménagement ne s’effectue pas sur un coup de tête ; entre la décision et le jour J, ce sont plusieurs mois qui s’écoulent ! Il faut en effet prévoir en amont la recherche d’un nouveau logement et prendre ses dispositions pour quitter le bien que l’on occupe. Pour les locataires, le préavis a une durée de trois mois, qui peut être réduite à un mois pour certains motifs :

  • perte d’emploi ou mutation professionnelle ;
  • premier job ou retour à l’emploi ;
  • attribution d’un logement social ;
  • raisons de santé.

Les bénéficiaires du RSA et de l’AAH sont également éligibles, de même que les habitants d’une zone tendue au sens du décret n°2013-392.

  1. Indispensables cartons

La logistique d’un déménagement se prévoit aussi plusieurs semaines à l’avance. L’étape la plus symbolique, c’est la recherche des cartons ! Pour éviter de les acheter neuf, il est possible d’en trouver en bon état auprès des commerçants et des grandes surfaces par exemple. Ils serviront évidemment à stocker les éléments à emmener dans la nouvelle habitation. Le remplissage des cartons se fera de manière progressive à l’approche de la date fatidique, en commençant par les objets les moins utilisés. Il faut prévoir du rembourrage pour les plus délicats (vaisselle, matériel high-tech, etc.).

  1. Faites le tri !

Le déménagement, c’est aussi l’occasion de faire le tri dans ses affaires. Faites l’inventaire plusieurs semaines avant lors du remplissage des cartons, et prévoyez-en quelques-uns pour des dons, un vide-grenier ou une visite à la déchetterie afin de vous séparer de ce qui ne vous est plus utile (vêtements, appareils électroniques, etc.). Cela réduira d’autant le volume à transporter vers votre nouveau chez vous !

  1. Beau comme un camion

Le transport justement, c’est l’autre point essentiel à prévoir en amont. Il faut étudier au plus tôt les possibilités de disposer d’un utilitaire le jour J, auprès de ses proches ou par le biais d’une location de camion. Dans ce cas, mieux vaut privilégier un jour de semaine pour bénéficier d’un tarif plus compétitif ! Il faut par ailleurs avoir une estimation précieuse du volume utile nécessaire pour ne rien laisser sur le bas-côté.

  1. Des papiers à ne pas négliger

Le dernier point à bien anticiper dans le cadre d’un déménagement – et pas des moindres –, ce sont les démarches administratives. Outre le préavis, il faut aussi penser à résilier ses contrats de fourniture d’eau et d’énergie, faire suivre ses lignes téléphone et internet… Des actions à envisager entre un et deux mois avant de quitter les lieux. Pour les locataires, il faut également prévoir une marge entre le jour du déménagement et la restitution des clés au propriétaire afin de rendre un logement propre en vue de l’état des lieux.

Ce contenu a été publié dans Actualités Immobilières. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.