Démarche zéro déchets, étape 2 : L’hygiène et les produits ménagers.

Votre petit dernier fait votre fierté car il commence à se déplacer à quatre pattes. Petit hic, vous venez de nettoyer votre sol avec le dernier super nettoyant qui élimine 100% des bactéries. Oups, il vient donc indirectement d’ingérer une infime partie de ces produits de synthèse qui à long terme s’accumulent dans son organisme…

Dans une démarche zéro déchet, sachez que nous pouvons nous passer de l’ensemble des produits ménagers industriels que l’on nous vend ! Ainsi, avec quelques ingrédients de base et d’origine NATURELLE, il est possible de faire soi même ses propres produits ménagers.

Une omniprésence de produits nocifs dans notre quotidien

Nos lieux de vie sont souvent peu ou mal aérés. Nous utilisons des produits pour désodoriser, pour parfumer, pour nettoyer. Ils sont composés de produits chimiques volatiles que nous touchons, respirons et même ingérons. Ces différents produits sont suspectés d’occasionner des effets négatifs sur notre santé comme des désordres hormonaux. Ils sont très nocifs pour notre environnement à travers une pollution des écosystèmes. En effet, ne pensez pas que votre eau de javel termine dans votre évier ! Et dernier point, pas des moindres, ils nous coûtent de l’argent.

Remise en question, on analyse notre armoire à produits ménagers, notre salle de bain, notre cuisine et là, produits pour le sol, nettoyant multisurface, lessive, désodorisant, dentifrice, déodorant, gel douche, shampoing, coloration, vernis à ongle … Aïe, une liste de produits aux ingrédients à consonances scientifiques (Sel d’aluminium, solvants, benzène, formaldéhyde, chlore, éthers glycol…) qui n’annoncent rien de bon, de bio et de sain pour l’ensemble de la famille.

Et si vous faisiez vos produits ménagers vous-mêmes ?

Lessive, nettoyant multisurface et autres recettes sont librement accessibles sur le net ou encore dans des livres comme celui de la famille zéro déchet (https://www.thierrysouccar.com/livre/famille-presque-zero-dechet-ze-guide-3096).

A vous de trouver la recette qui vous correspond le mieux. L’occasion de jouer au petit chimiste (attention, certains ingrédients sont à utiliser avec précaution).

Voici les principaux ingrédients à avoir dans votre droguerie zéro déchet :

  • Je suis nettoyant, dégraissant et biodégradable, je suis le savon de Marseille (Attention, seules 4 marques en distribuent du certifié : Le fer à cheval, Marius Fabre, La savonnerie du midi et Le Sérail)
  • Je suis nettoyant, je sers de poudre à lever, je désodorise et je détache, je suis le bicarbonate de soude
  • J’élimine le tartre, je fais briller les surfaces, j’adoucis le linge et je sers de liquide de rinçage dans mon lave vaisselle, je suis le vinaigre
  • Nous pouvons être antiseptiques, antivirales, parfumantes, nous sommes les huiles essentielles (A utiliser avec justesse car, à certains seuils, elles peuvent devenir toxiques).

Avec ces ingrédients, vous aurez les produits nécessaires pour laver, désinfecter, détartrer etc. Vous ferez du bien à votre organisme, à votre portefeuille et à notre planète !

Place à l’action, testez des recettes, n’hésitez pas à vous inscrire, voire même ensuite, à organiser un atelier “faire ses produits ménagers maison”. Différentes associations proposent ce genre d’atelier comme l’association Zero Waste (https://www.zerowastefrance.org/). Des villes organisent des défis “zéro déchets” sur la durée avec organisation d’ateliers et de temps d’échanges autour des pratiques vertueuses.

Vous avez aussi la possibilité de devenir Ambassadeur Ecofrugal : https://www.monatelier-ecofrugal.fr/home/. Ce site vous met à disposition des ateliers tout fait, avec script et autres conseils, pour animer un atelier sur le thème du zéro déchets ou encore d’autres thèmes en rapport avec l’écocitoyenneté.

Nous vous conseillons, comme toujours, d’y aller par étapes et ne pas vous décourager.

PS : Quand nous ignorons que les solutions sont souvent dans la nature … Saviez-vous qu’avec du lierre vous pouvez obtenir de la lessive ? En effet, le lierre contient un détergent naturel : la saponine.

Voici un lien vers la recette, à utiliser pour le linge sombre et pas trop sale : https://magazine.laruchequiditoui.fr/lessive-maison-au-lierre-et-bien-plus-encore/

Prochain article dans une démarche zéro déchet : à la découverte du compostage …

Ce contenu a été publié dans Développement durable. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.