Comment passer au Zéro déchet étape par étape : Dites stop aux emballages !

Zéro déchet, une tendance de fonds, le réveil des consommatrices et consommateurs.
390 kilos, c’est le poids de déchets que produit un français chaque année !
Soit 2 574 000 tonnes de déchets produits par la population de la France tous les ans. Et ce chiffre se limite aux déchets que produisent les ménages…

Un coût pour la collectivité et surtout des conséquences négatives sur notre environnement.

Un mouvement est né depuis quelques années, le mouvement “zéro déchet” ou “zero waste” pour ceux qui ne sont pas réfractaires aux anglicismes. Ce mouvement tend à mettre en lumière la production folle de déchets que génère la consommation des ménages mais aussi la production des entreprises, ces déchets devant être traités via incinération ou décharges.

Des citoyennes et des citoyens s’engagent à revoir leur manière de consommer pour limiter l’impact de leur consommation sur l’environnement.

Passer au zéro déchet nécessite de prendre du temps et de sortir de sa zone de confort.
Il s’agira de revoir au quotidien votre manière de consommer. Nous vous conseillons vivement de rester cool et d’y aller par étapes. Petit à petit vous allez devenir des citoyens éco-responsables mais ne faites pas tout, tout de suite, le but n’est pas de vous décourager, au contraire.

Nous vous proposons donc en plusieurs étapes de vous mettre le pieds à l’étrier et de vous emmener à la découverte de votre consommation.

Première étape, s’attaquer aux courses : Dire stop aux emballages inutiles et s’équiper.

Chaque fois que nous achetons, que nous consommons nous produisons des déchets. A la maison, à travers les emballages de plus en plus présent, mais aussi au bureau pour les repas du midi et aussi la consommation folle de gobelets et autres couverts plastiques jetables.

Il faut donc, dans un premier temps, prévoir un kit courses zéro déchets. Équipez-vous de bocaux, d’un grand sac cabat, de sac à vracs en tissu (A faire vous même avec de vieilles chemises volées à Monsieur) et d’autres boîtes commençant par tup… de préférence en verre qui vous seront très utiles .

Avec ce kit, vous pouvez demander à vos commerçants de vous servir dans vos tuptup pour la viande et les différents produits dont vous pourriez avoir besoin. N’ayez pas peur, il pourra avoir une réaction de recul mais, avec pédagogie, dites lui que vous ne voulez juste pas emmener un déchet chez vous car vous n’avez pas de poubelle.

Fini le rayon, biscuits, chips et autres joyeusetés, vous allez réapprendre le plaisir de préparer des cookies maison et faire saliver de jalousie les camarades de vos enfants ou même vos amis. La compote jetable avec son emballage en aluminium thermocollé, on oublie, rien de meilleur qu’une compote maison saine et qu’un des pires emballages non recyclables dont vous êtes arrivé à vous passer !

Je me trouve des commerçants vendant des produits frais, des légumes, de la viande.
Il existe des initiatives vous permettant de disposer de légumes locaux (La ruche qui dit oui, le réseau des AMAP, et encore d’autres initiatives.), vous faites vivre un petit producteur et vous pouvez même en apprendre plus sur le métier de maraîcher. De même pour la viande et les produits frais, de plus en plus de fermes se mettant à vendre leurs produits en direct.

Je visite un rayon peut être inconnu, le rayon vrac. Vous pouvez acheter votre riz, vos pâtes et autres condiments en vrac. Fini les trois paquets de pâtes que vous achetez en gondole de rayon car en promo. Désormais, vous achetez la quantité dont vous avez besoin et vous laisser le sachet plastique bien packagé que vous vend votre supermarché.

Prochaine étapes de la démarche zéro déchets : L’hygiène et les produits ménagers …

Cet article est rédigé par un collaborateur de notre groupe : Thomas Desbonnez.

Passionné par l’écologie, la permaculture et les pratiques écocitoyennes. Il se propose même d’animer des ateliers zéro déchets, faire ses produits ménagers ou encore des ateliers compost dans vos immeubles ou en agence. 

Ce contenu a été publié dans Actualités Immobilières, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.