Comment faire des économies d’énergie dans mon immeuble ?

Vous avez le sentiment que vous dépensez trop d’argent pour payer vos factures énergétiques et vos voisins ont la même sensation ? C’est probablement parce que votre immeuble n’est plus tout jeune et qu’il est difficile d’y mettre en place des solutions pour réaliser des économies d’énergie. Pourtant, celles-ci bénéficieraient à toute la copropriété. Car entre un logement qui bénéficie d’une bonne isolation et un autre qui n’en bénéficie pas, la consommation d’énergie peut varier par quatre. Nous vous livrons quelques astuces pour pouvoir réaliser ces économies d’énergie.

Batailler pour lancer des travaux

Des travaux d’économie d’énergie en copropriété, c’est doublement gagnant : le coût s’amortit à moyen terme, grâce à la réduction des dépenses d’énergie, ce qui profitera à chacun sur le long terme. Ensuite, un immeuble qui a une faible dépense d’énergie est automatiquement valorisé sur le marché…et peut donc permettre aux propriétaires qui y possèdent un bien immobilier de le revendre plus cher une fois les travaux terminés. La première des batailles à mener est celle de l’isolation : un logement bien isolé aura en effet moins besoin d’être chauffé voire – dans les cas optimaux — pas du tout, ce qui réduit considérablement les dépenses énergétiques. Il faut donc tout d’abord analyser ce qui est susceptible d’être mal isolé dans l’immeuble : les murs, le toit, les cadres des portes ou des fenêtres par exemple. Si pour les travaux des parties privatives, vous pouvez agir seul sans demander l’accord de vos voisins, pour les travaux touchant aux parties communes, il faut obligatoirement organiser un vote en assemblée générale de copropriété et obtenir une majorité. Avant toute chose, il est donc important de dialoguer avec les autres habitants de votre immeuble et de les convaincre des avantages de mener ces travaux. Utilisez les arguments économiques et écologiques.

Une amélioration de l’isolation obligatoire dans certains cas

Heureusement, depuis 2017 et la promulgation de la loi sur la transition énergétique, l’Etat a rendu obligatoire le renforcement de l’isolation thermique lorsqu’un bâtiment doit réaliser des travaux importants. C’est le cas pour les immeubles en copropriété mais aussi pour les bâtiments d’entreprises, les hôtels, les bureaux ou encore les enseignes commerciales. Votre syndic, en collaboration avec les membres de conseil syndical, devra établir un bilan énergétique de votre immeuble pour déterminer les travaux à réaliser afin  de renforcer l’isolation thermique et acoustique de votre immeuble pour le confort de tous.

Installer une chaudière neuve

Très souvent, les excès de dépenses énergétiques dépendent également de la chaudière. Dans les immeubles les plus anciens, ces installations sont souvent obsolètes et consomment beaucoup. Installer une chaudière plus moderne et performante permet de réduire considérablement les dépenses inutiles en chauffage et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, il est possible d’individualiser les compteurs de chauffage et d’eau chaude, ce qui permet à chaque consommateur de payer pour ses propres dépenses et donc de rester maître de sa consommation d’énergie.

Ce contenu a été publié dans Développement durable. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.