Rénovation énergétique (extrait de la conférence du salon Days Immo)

La rénovation énergétique du parc immobilier Français est un véritable enjeu qui nous préoccupe tous. Que nous soyons propriétaire ou locataire, nous souhaitons vivre au quotidien dans un logement sain, bien isolé et dont les charges liées à la consommation énergétique ne sont pas exorbitantes. De même, en tant que propriétaire bailleur, nous souhaitons conserver un patrimoine immobilier qui attire les locataires, voire les acheteurs en cas de revente du bien.

Bien au delà de ces aspects de confort et d’économie d’énergie, nous avons également conscience que la rénovation énergétique du parc immobilier est indispensable pour la préservation de notre planète et pour les génération futures.

Pourtant, encore aujourd’hui, les projets de rénovation énergétiques restent lourds, complexes et coûteux et, à l’échelle des copropriétés, le syndic et l’ensemble des experts immobiliers jouent un rôle clé dans leur réussite.

La loi de la Transition Énergétique pour rénover le parc immobilier Français

Le parc immobilier Français aujourd’hui c’est :

  • 34 millions de logements
  • 14 millions de logements en copropriété
  • 56% de logements construits avant 1974, date à laquelle la première réglementation thermique est apparue en France. Avant cette date, il y avait peu ou pas de contraintes en terme d’isolation dans les procédés de construction.
  • 7,5 millions de logement considérés comme « passoires énergétiques ». Ces logements doivent être prioritaires dans la mise en place de projets de rénovation énergétique.
  • Le bâtiment consomme 40% de l’énergie en France et émet 25% de CO2

Ce constat ne fait que renforcer la nécessité de mettre en place un plan d’action que l’on retrouve dans la loi de la Transition Énergétique qui définit des objectifs jusqu’en 2050 :

  • Diminution de 75% des émissions de gaz a effet de serre des bâtiments
  • Diminution de 50% de la consommation d’énergie
  • Tous les bâtiments collectifs devront être équivalents aux bâtiments basse consommation

Et les copropriétaires, qu’en pensent-ils ?

Des sondages ont été réalisés auprès de copropriétaires Sergic pour comprendre leurs motivations par rapport à la mise en place d’un projet de rénovation énergétique :

  • Empêcher la dévalorisation du patrimoine pour éviter de faire face à des difficultés pour vendre ou louer son logement si ce dernier est dégradé. D’autant plus que les locataires et les acheteurs sont de plus en plus exigeants sur les critères d’isolation.
  • Amélioration du confort thermique et acoustique
  • Engager un processus de diminution des charges
  • Diminution de l’impact environnemental

Favoriser les initiatives locales et les solutions innovantes (achat de l’énergie verte par exemple)

Le syndic, acteur clé dans la rénovation énergétique

Le syndic doit sensibiliser le conseil syndical et tous les copropriétaires au sujet de la rénovation énergétique et doit s’entourer des bons partenaires pour accompagner de A à Z le projet, du diagnostic à la mesure des résultats suite aux travaux. Chaque projet de rénovation est différent car il doit être adapté aux spécificités de l’immeuble.

Il est également indispensable de faire de la pédagogie auprès des copropriétaires (intérêt du chantier, plus-value apportée par les travaux, etc) pour les emmener dans le projet.

Le syndic joue aussi un rôle essentiel dans la mise en place d’un dossier de financement pour optimiser le coût des travaux (il est possible de se faire financer à hauteur de 30% des travaux)

Le syndic est donc la courroie de transmission entre tous les acteurs d’un projet de rénovation énergétique  : bureaux d’études, fournisseurs, financeurs, acteurs publics, les copropriétaires. Et il est indispensable que tout le monde se coordonne et ait le même niveau d’informations pour que le projet de rénovation soit un succès.

Ce contenu a été publié dans Actualités Immobilières, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.