Petit tour d’horizon des logements étudiants.

Si pour certains étudiants, l’idée de quitter le cocon familial effraie, pour d’autres, il s’agit d’une sorte de “liberté” d’avoir son propre “chez soi” dans lequel on peut faire ce que l’on veut quand on veut, sans rendre de compte à personne, sauf au propriétaire à qui il faut, bien entendu, payer son loyer.

Reste à décider le mode de vie que l’on souhaite adopter : vivre plutôt en indépendant solitaire et profiter tranquillement de son nouveau cocon ou plutôt opter pour une vie en communauté pour sympathiser avec d’autres étudiants et partager des activités avec eux ?

Quel que soit le mode de vie souhaité, il existe aujourd’hui forcément un logement qui répond à leurs attentes.

La location “classique” pour les indépendants autonomes

Pour les étudiants à la recherche d’intimité et de tranquillité, il est préférable d’opter pour une location en appartement proposé par une agence ou un particulier. L’idée reste tout de même de trouver un logement près des commodités pratiques (transports, commerces) et de son école pour limiter les temps de trajet, mais situé hors des campus ou quartiers universitaires. De nombreux logements adaptés aux besoins des étudiants sont proposés à la location, reste à trouver le logement répondant aux exigences de budget et de confort et à ne pas trop traîner pour effectuer les démarches au risque que la location ne soit prise par quelqu’un d’autre.

Que ce soit pour les particuliers ou les agences, des “garanties” sont souvent demandées par les propriétaires. Un étudiant n’ayant que peu de moyens financiers, les propriétaires demandent souvent la présence de garants pour limiter les risques d’impayés de loyers.

La location en résidences services pour les plus sociables

Les résidences services ne cessent de se développer dans toutes les grandes villes de France. Elles ont littéralement bouleversé le marché du logement étudiant par leur concept innovant : offrir aux étudiants un logement entièrement équipé (cuisine, salle de bain privative, literie, bureau) pour lui garantir une certaine intimité dans une résidence qui offre des espaces communs à tous les locataires (salle de gym, espace détente, cafétéria…) et des services (nettoyage du logement, petit-déjeuner, laverie…).
Tout ça dans un budget moyen ne dépassant pas le prix de certaines locations “classiques”.

En prime, la présence d’un régisseur au quotidien pour préparer le petit-déjeuner, répondre aux questions des étudiants, effectuer des petits travaux dans les logements, organiser des soirées….bref, pour être aux petits soins pour les locataires.

Les plus grands promoteurs et gestionnaires immobiliers ont bien compris l’attrait de ce genre de prestation et se sont donc lancés dans ce créneau pour offrir ainsi aux étudiants une alternative accessible et attrayante en terme de logement.

L’exemple de Twenty Campus, filiale du groupe Sergic anciennement appelée Sergic Résidences, qui propose aujourd’hui aux étudiants plus de 25 résidences avec services (soit plus de 4000 logements) situées à proximité des grandes écoles de France pour répondre à un objectif : faciliter l’épanouissement et la construction personnelle des étudiants et rassurer les parents.

Plus d’infos : www.twenty-campus.com

Le co-living pour intégrer une véritable communauté

Un autre phénomène fait tout doucement son apparition en France et va encore plus loin que le concept de résidences services : le co-living.

Contrairement aux résidences services, la tendance du co-living consiste à réduire les espace privés pour donner davantage de place aux espaces communs. Le but étant d’encourager les résidents à s’ouvrir aux autres et à tisser de véritables liens d’amitié.

Au niveau des services, le co-living va plus loin en proposant des services “de luxe” inclus ou à la carte tels qu’une bibliothèque, un pressing, un relais-colis, l’organisation d’évènements festifs, voire même, pour les plus chanceux, un rooftop (bar en terrasse).

Un concept innovant, une décoration design et des services haut de gamme, ça se paye. En effet, les loyers des espaces de co-living sont, en moyenne, supérieurs aux autres types de locations étudiants.

A vous donc de déterminer vos critères de recherche, que ce soit au niveau matériel mais aussi au niveau de l’ambiance pour faire le meilleur choix correspondant, bien sûr, à votre porte-monnaie.

Ce contenu a été publié dans Actualités Immobilières, Collaboratif / Communautaire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.