5 idées pour favoriser les échanges lors de la fête des voisins.

17


Organiser la fête des voisins, c’est bien. Encourager et pérenniser les échanges, c’est mieux ! Voici quelques pistes pour vous aider à faire « prendre la mayonnaise » dans votre immeuble.

Choisissez un thème qui met tout le monde à l’aise

Suivant la taille de l’immeuble ou du lotissement, l’organisation de la fête des voisins peut s’avérer assez lourde. Dans un premier temps, constituez une équipe qui sera votre noyau dur. Puis, optez pour une thématique consensuelle qui aidera chaque voisin à se sentir concerné et enjoué à l’idée de participer. Evitez ainsi les thématiques trop marquées, liées à la consommation d’alcool type « Oktoberfest » ou orientées « love date ». Misez plutôt sur des thèmes qui permettent à chacun de s’exprimer facilement : les recettes de Grand-Mère, les voyages, la célébration du printemps.

Brisez la glace

Accueillez vos voisins avec un sourire, un geste affectueux, une étiquette « prénom » à porter autour du cou. Organisez des jeux de façon à ce que les présentations prennent une tournure facétieuse. Vous pouvez, par exemple, tester le jeu des rimes et/ou le jeu des caractéristiques : « Je suis Charlie, l’étudiant qui revient du ski » ou « je m’appelle Léa et j’adore le chocolat ». Autre possibilité : chaque invité inscrit une qualité ou un défaut sur un morceau de papier placé dans un saladier. Un participant tire au sort et doit retrouver le voisin qui possède ce trait de caractère. 

Organisez des ateliers

Inciter chaque voisin à échanger se prépare bien avant l’évènement. Faites le tour de votre immeuble et interrogez vos voisins sur leurs loisirs. Proposez à ceux qui le souhaitent d’animer un petit atelier ou un stand pour partager leur passion. Les jeux de société sont également l’occasion de nouer des liens, notamment si vous mettez en équipe les plus jeunes avec les personnes plus âgées. Variez les jeux de façon à ce que tout le monde y trouve son compte : technologique, sportif, intellectuel. Les quiz libèrent la parole. Mettez au point un questionnaire amusant en lien avec la thématique de la soirée et vous entendrez les commentaires fuser !

Pensez confort

Pour que chacun se sente bien, il vous faut de l’espace de façon à aménager différentes zones de confort. Par exemple, un espace jeux regroupera avantageusement les enfants qui pourront se reposer sur des petits tabourets. Pour manger, certains apprécient de s’asseoir autour d’une table avec des chaises confortables. Vous pouvez installer des bancs pour accueillir les groupes. Ne négligez pas la décoration qui permet de créer une atmosphère. Et jouez avec l’éclairage avec quelques endroits plus tamisés.

Tissez des liens qui durent

La fête des voisins démarre à 19 heures et s’achève à 22 heures. Respecter ses voisins implique de respecter ces horaires, de mettre à la musique à un volume acceptable et de nettoyer les lieux après la fête. Parmi celles et ceux qui ne participent pas peuvent se trouver des personnes malades ou fragilisées. Pour que chacun puisse saisir une nouvelle occasion de participer, organisez toute l’année d’autres initiatives utiles, gratuites et solidaires : calendrier d’autopartage, livraison groupée de paniers biologiques, soirée cinéma ou belote. Et l’an prochain, votre fête des voisins sera encore plus réussie !

Ce contenu a été publié dans Collaboratif / Communautaire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*