Du vent dans les voiles


Les perspectives énoncées en ce début d’année par nos médias laissent entendre une année 2017 pour le moins animée par les nombreux changements à venir à l’échelle mondiale et nationale.

Au plan mondial, le jeu triangulaire qui s’ouvre au plan politique et économique entre les Etats-Unis à l’Ouest, la Russie à l’Est, et la Chine au Sud, devrait conduire à de nouveaux rapports de force, non sans incidence sur la situation européenne et celle de la France.

L’Europe elle-même, appelée à gérer « l’après Brexit » dans le contexte d’incertitude politique lié aux échéances politiques tant de l’Allemagne que de la France, renforce d’autant la certitude de changement.

A cela, faut-il ajouter la croissance de la vague du numérique qui modifie tous les anciens modèles économiques, la menace terroriste persistante, et les besoins de plus en plus criant de protection de notre planète créant un sentiment d’insécurité ?

Nous voilà prévenus, les pronostics vont bon train ; seule certitude, ça va bouger !

Et comme toujours, les optimistes dont je fais partie, tentent de chercher les opportunités dans ces changements, les pessimistes, à se protéger des menaces et se réfugier dans de piégeuses anciennes certitudes.

Sans vouloir renier les dangerosités réelles apparaissant dans cette situation, il est permis de penser à l’inverse que celles-ci créent un contexte favorable pour s’adapter aux règles nouvelles, s’engager dans la modernisation et mettre bas nos vieux modèles périmés.

Conditions nécessaires : savoir pourquoi, et où veut-on aller ?… « Sénèque » l’a dit avant nous : « Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il veut aller ».

En ce qui nous concerne, SERGIC, entreprise familiale, n’a pas 54 ans d’existence pour rien. Des contraintes et des situations nouvelles, nous en avons vécues, subies, et à chaque fois, nous en sommes sortis grandis par l’épreuve de la remise en cause, en faisant évoluer nos métiers et en créant des voies nouvelles.

Nous abordons 2017 sous cet angle avec la ferme volonté de serrer nos voiles et de profiter des vents favorables, qui plus est dans la dynamique d’un changement de stratégie et d’organisation opéré depuis quelques temps qui, probablement, nous place en bonne configuration en termes d’évolution.

J’ai pris en effet la décision d’engager durablement l’entreprise dans une stratégie de services aux Clients, compte tenu des perspectives de croissance qu’offrent ces nouveaux marchés du digital, de la stabilité de son actionnariat familial, de la qualité des ressources humaines de l’entreprise et de la confiance de nos Clients.

Il me fallait pour cela transmettre ma charge opérationnelle à une Direction forte, apte à conduire l’entreprise, soutenue en confiance par un actionnariat moteur.

C’est chose faite depuis Mars 2016 ayant désigné Etienne DEQUIREZ à la présidence du Directoire, et moi-même à la présidence du Conseil de Surveillance.

A l’un, la charge opérationnelle et la production de nos services les plus adaptés en réponse aux besoins de nos clients ; à l’autre, l’accompagnement et le suivi de l’évolution de l’entreprise, garant de son esprit et de ses valeurs qui jusqu’à présent en ont fait son ADN.

De cette manière, SERGIC se dote d’une organisation davantage en capacité à se projeter loin dans son avenir ; il s’agit d’une transmission, en termes de gouvernance d’entreprise, mais tout autant en matière de gouvernance familiale en vue de consolider un actionnariat apte à soutenir notre indépendance et notre autonomie.

Ma présence n’est donc pas écartée de l’entreprise, mais placée dans un rôle différent, qui plus est toujours plus attentive à nos Clients, desquels, sans leur confiance, je n’aurais pu imaginer un tel dénouement.

Permettez-moi de vous remercier, de vous demander de faire bon accueil à notre nouvelle Direction, et de vous souhaiter une excellente année 2017.

Etienne DEQUIREZ – Président du Directoire (45 Ans) – Ancienneté d’entreprise : 17 Ans et Eric DERELY – Président du Conseil de Surveillance (67 Ans) – Ancienneté d’entreprise : 38 Ans

 

Découvrez les autres thématiques de notre newsletter de Janvier 2017 :

Ce contenu a été publié dans Sergic. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Du vent dans les voiles

  1. MORELIERE dit :

    Bravo,
    Quel optimisme !!!

  2. CHARPENTIER Nicole dit :

    Isolation : lors de mon emménagement en novembre 2015, j’ai fait changer toutes les fenêtres et m’en félicite cet hiver.
    Chauffage : J’attends la réalisation de la promesse qu’il sera individualisé en décembre 2017, comme annoncé en assemblée générale. Je serai soulagée de payer uniquement ce que je consomme.
    Eau : j’y fait très attention également, regrettant de n’avoir pas de compteur personnel (facteur d’économie aussi car permettant de visualiser sa consommation).
    Dans mon précédent appartement, j’avais en plus, un compteur individuel pour l’électricité. Je le regrette aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*